pluie-eau

Récupération d’eau de pluie, si on en parlait un peu ?

               La pluie est une ressource gratuite dont nous devons profiter, surtout que l’eau douce que nous utilisons en eau courante après traitement dans nos maisons se fait de plus en plus rare. La planète est en danger depuis des années, la sonnette d’alarme a été tirée sur la pollution de l’environnement, mais ce n’est pas le seul souci, l’eau est de moins en moins présente sur terre et nous ne pouvons boire de l’eau de mer. C’est pour cette raison que j’ai donc décidé de vous parler aujourd’hui de la récupération d’eau de pluie, un procédé devenu courant, mais pas encore assez. Comment vous servir d’un tel système dans ce cas ?

fenetre - copie

Récupérer l’eau de pluie, oui mais pourquoi ?

               Comme je viens de le dire, l’eau de pluie est une ressource gratuite que Dame Nature veut bien nous donner. Il faut donc en profiter le plus possible aux premiers abords, on ne saurait comment faire cela, après tout l’eau de pluie ne peut se consommer, sa composition est différente d’une région à une autre, même qu’elle peut être toxique.

               Oui, nous ne pouvons consommer l’eau de pluie mais nombre de tâches courantes que nous devons faire dans nos maisons ne nécessitent pas toujours de faire usage de l’eau potable. En effet, le lavage de voiture, du sol, l’arrosage du jardin peuvent très biens se faire avec de l’eau de pluie, comme d’autres tâches également. Si vous voulez réduire votre consommation en eau courante, l’eau de pluie est une alternative des plus intéressantes.

               En effet, que ce soit d’un point de vue économique ou écologique, la récupération d’eau de pluie est une bonne idée. Elle permet de réduire les dépenses en eau, mais force aussi à réduire la consommation de la maison. Outre cela, l’eau de pluie est aussi plus indiquée pour les plantes dans le jardin, bien que ce soit toxique pour nous, cela reste une ressource naturelle, donc idéale pour les plantes.

Mais comment fonctionne ce genre de système ?

Récupérer l’eau de pluie n’est pas un procédé compliqué. La seule chose que vous devez faire est de posséder le matériel nécessaire pour récolter l’eau de pluie et par la suite, stocker celle-ci en vue d’une utilisation future. C’est par la gouttière de votre toit que l’eau va se récupérer pour ensuite être stockée dans ce qu’on appelle une cuve de stockage, prévue à cet effet.

               Quand la pluie tombe, elle atterrit sur le toit puis se dirige ainsi vers les gouttières pour normalement rejoindre les réseaux d’évacuation. Il y a souvent un débit important au niveau des gouttières, c’est pour cette raison que l’on s’en sert pour récolter l’eau de pluie. Les gouttières vont ainsi être équipées de collecteurs pour assurer la récupération. Il y a aussi des filtres qui doivent être installés au niveau de l’entrée du collecteur pour que l’eau soit claire une fois arrivé dans la cuve de stockage.

               En effet, une fois que l’eau est filtrée, elle sera ensuite stockée dans un réservoir. En termes de cuve de stockage ou de réservoir eau de pluie si vous voulez, il y a différentes solutions que vous pouvez choisir en fonction de vos possibilités et de vos moyens. Si vous avez du mal à prendre une décision, demandez l’aide d’un expert ou tout simplement du vendeur.

lyon

Vous devez avoir le matériel nécessaire

Pour assurer la récupération d’eau de pluie, vous devez posséder le matériel nécessaire pour cela, sachez que c’est essentiel. Vous devez aussi savoir que ce type de système se constitue essentiellement du collecteur, de la cuve de stockage, des filtres et des réseaux de tuyau pour véhiculer l’eau, autant à l’arrivée que quand l’eau de pluie est utilisée.

               Les cuves hors sols sont les plus courantes en raison de leur praticité d’utilisation. Je vous conseille de choisir ainsi de cuves de récupérations qui servent à la fois de cuve de stockages si vous ne voulez pas vous embêter avec des travaux

               Il y a par la suite les cuves aériennes. Ces dernières doivent en hauteur, au niveau des murs de votre maison, généralement à l’arrière-cour. Ce genre de cuve doit être relié aux gouttières avec une canalisation et doit aussi être doté de filtres pour débarrasser l’eau des débris.

               Il y a enfin les cuves à enterrer dans le sol, si vous avez un espace conséquent au niveau de votre arrière court, c’est une solution des plus intéressantes. En effet, vous pourrez ainsi stocker de gros volume d’eau plus longtemps et disposer de la place en dessus quand même.

Faire les installations comme il faut

               L’installation de votre système de récupération d’eau de pluie va beaucoup dépendre du modèle que vous aurez choisi. Les cuves hors sols ne demandent généralement pas de travaux importants, peu importe quel modèle vous choisissez. L’installation des filtres et des canalisations est en somme ce que vous devez faire de plus important.

               En ce qui concerne les cuves aériennes, c’est souvent plus compliqué à installer, surtout que vous devez trouver des supports solides pour les maintenir bien en hauteur. Dans tous les cas, je vous conseillerais de vous en remettre à un professionnel pour vous assurer d’avoir des travaux dans les normes.

               Enfin, les cuves à enterrer sont encore plus compliquées à installer puisque vous devez creuser avant de les mettre en place. En effet, il faut dans un premier temps disposer d’un espace suffisant pour la mettre en place, plus le volume de la cuve sera important, plus elle aura besoin de place. Vous allez aussi devoir vous munir d’une pompe à eau pour vous servir de l’eau par la suite.

               Il faudra ainsi creuser en profondeur pour installer la cuve de stockage. Plus elle est grande, plus le trou devra être profond et conforme aux dimensions de celle-ci. Il faudra également penser à mettre en place les canalisations nécessaires après.

Je tenais aussi à préciser que vous devez mettre en place des panneaux, des étiquettes ou bien des codes couleurs si vous décidez de faire usage de l’eau de pluie. Chaque source doit être dotée de ces étiquettes pour différencier la sortie d’eau potable avec celle de l’eau de pluie.

Des critères pour récupérer l’eau de pluie ?

               Pour pouvoir récupérer l’eau de pluie, vous devez déjà habiter un endroit à forte pluviométrie. Cela n’empêche cependant pas les gens qui vivent dans des endroits avec un climat moins pluvieux de faire usage de ce type de système.

L’eau de pluie ne doit être récoltée que par un toit inaccessible. Vous devez vous assurer que le toit en question ne doit se composer de plomb ou bien d’amiante, sinon l’eau de pluie sera inutilisable.

Je tiens à souligner aussi que l’utilisation domestique de l’eau de pluie est limitée. Vous ne devez en aucun en faire usage pour vous laver ou bien pour préparer à manger. C’est surtout pour les questions d’entretiens, pour les lavages, pour les toilettes et les jardins que l’eau de pluie est la plus indiquée.

Une réflexion au sujet de « Récupération d’eau de pluie, si on en parlait un peu ? »

  1. Merci de vos conseils. Si nous voulons installer la cuve en hauteur, sans pour autant que ce soit au niveau du mur, mais sur le toit de la petite dépendance de notre maison de campagne, est-ce qu’il y a des cuves qui pourraient bien convenir à cela ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *