plombier paris vidange fosse septique

L’entretien de votre fosse septique

Installer une fosse septique vous fait bénéficier d’un système performant pour assurer l’assainissement de vos eaux usées. Néanmoins, le dispositif a besoin d’être régulièrement entretenu. A défaut, il risque de déborder et les mauvaises odeurs vont se manifester. Contrairement à ce que l’on peut croire, l’entretien ne se limite pas à la vidange. Suivez le guide pour tout savoir sur cette opération indispensable.

Quand faut-il vidanger votre fosse septique ?

La vidange s’effectue tous les 3 à 4 ans environ, en vue d’anticiper un éventuel engorgement des tuyaux. Cette périodicité permet également d’éviter que le dépôt ne soit trop important, ce qui occasionnerait un débordement. Mais attention, l’intervention est délicate. Elle requiert impérativement l’intervention d’un professionnel du SPANC (comprenez Service Public d’Assainissement Non-Collectif). Il s’agit d’un service agissant sous la tutelle du ministère de la transition écologique et solidaire ainsi que le ministère des solidarités et de la santé.

La fréquence recommandée est à respecter rigoureusement même si votre fosse septique ne manifeste aucun signe d’engorgement. Si vous tardez à réaliser cet entretien, il y a des risques qu’un remplacement du champ d’épandage soit à envisager. Cela va évidemment engendrer un surcoût.

Ajoutez à cela qu’un contrôle du dégrilleur est nécessaire tous les 2 à 3 mois. C’est un filtre qui se charge de retenir les déchets solides non-dégradables. Il fonctionne parallèlement à un préfiltre placé à la sortie du dispositif. Les deux éléments sont donc à vérifier précautionneusement bien que leur nettoyage s’effectue généralement une fois par an.

Si la fosse septique dispose d’un bac à graisse, ce dernier est à vidanger deux fois par an. Cela permet aux eaux usées de s’écouler correctement.

Pourquoi ?

Une fosse septique mal entretenue est à l’origine de multiples désagréments qui s’avèrent à la fois incommodants et dangereux pour la santé.

La conséquence la plus courante d’un mauvais entretien est sans conteste le dégagement d’odeurs nauséabondes qui rappellent celles des égouts. Les toilettes ne sont pas les seules concernées par cette émanation désagréable. La douche, la cuisine et même les pièces non-humides. Cela va s’étendre à votre espace extérieur si vous ne prenez pas immédiatement les dispositions nécessaires.

Le confort olfactif n’est pas le seul à souffrir d’un manque d’entretien de la fosse septique. L’engorgement qui en découle risque de provoquer un refoulement. Il faut savoir qu’une fosse fonctionnelle regorge de bactéries “utiles”. Elles se chargent de détruire les déchets afin que l’écoulement des eaux usées soit fluide. Si la fosse est saturée, ce sont les bactéries qui sont détruites. L’accumulation de dépôts solides s’aggrave et l’eau -voire ces déchets- risque de remonter à la surface.

Par conséquent, la vidange régulière de la fosse septique est loin d’être optionnelle. Elle est indispensable pour éviter que des bouchons ne se forment.

Les bons gestes

L’entretien d’une fosse septique passe aussi par les bonnes habitudes adoptées au quotidien. Il faut déjà s’assurer de ne jamais jeter de produits toxiques et du papier dans les conduits d’évacuation. Cette règle est également valable pour les médicaments périmés dont vous souhaitez vous débarrasser. Ces déchets se décomposent en effet à une très faible vitesse ce qui nuit à la fosse septique ou la fosse toutes eaux.

Avoir de la végétation dans le jardin est excellent pour l’environnement et la santé. Cependant, évitez de planter des arbres à proximité de la fosse septique. Les racines poussent à l’abri du regard mais au fils des ans, elles détruisent progressivement le béton. La fosse risque donc d’être obstruée et vous vous retrouveriez dans une fâcheuse situation.

Si la vidange s’effectue tous les 3 à 4 ans, il est judicieux de vérifier le niveau du dépôt au fond de la cuve tous les 6 mois, en utilisant un odomètre. Cela vous permet de savoir si les déchets se dégradent et surtout que le niveau n’excède pas la norme. En effet, le dépôt ne doit pas excéder les deux-tiers de la profondeur de la cuve.

Quelques astuces de grand-mère fonctionnent également très bien. Une fois par mois, versez 1 kg de sucre dans vos toilettes. Le yaourt périmé fait aussi l’affaire afin d’activer les bactéries indispensables à la transformation des déchets contenus par la fosse septique.

Comment entretenir régulièrement une fosse septique ?

Différents types de produits sont utilisés pour l’entretien d’une fosse septique. Il existe ainsi des activateurs biologiques qui ont le même effet que le sucre et le yaourt périmé. Les produits ménagers que vous utilisez habituellement pour l’entretien de vos toilettes et le nettoyage de vos sols sont également efficaces, à condition d’éviter la javel, les antibiotiques et les solvants qui détruisent les bactéries. Dans les commerces spécialisés, vous trouverez aisément des produits d’entretien écologiques. Ils sont efficaces et sont totalement sans danger.

Faites intervenir des plombiers professionnels qui se chargeront du curage de vos canalisations. C’est plus qu’une opération de désengorgement. Il s’agit de nettoyer tout le réseau dans l’optique d’éliminer le tartre, les déchets qui peuvent se transformer en bouchons, la boue et autres éléments qui empêchent les eaux usées d’être correctement évacuées.

Des opérations de jardinage s’imposent également autour de la fosse septique. Prenez le temps de désherber et de tailler régulièrement vos plantes. Voici un lien utile si vous recherchez un plombier pour vidanger votre fosse septique : belmard-batiment.fr/vidange-fosse-septique.php

Notez que des règles de sécurité s’imposent lorsque des professionnels du SPANC réalisent la vidange d’une fosse septique. Juste après l’ouverture, il est indispensable de respecter un délai minimum d’aération. Un gaz toxique (H2S) peut en effet s’échapper de la fosse.

De la même manière, gardez les enfants loin de la fosse ouverte. Une chute peut entraîner une noyade et l’immersion dans les déchets peut s’avérer fatale. D’ailleurs, personne ne doit jamais pénétrer dans une fosse septique qu’elle soit vidangée ou complètement hors d’usage. A l’issue de la vidange, assurez-vous que la fosse soit bien scellée et que la remise en eau ait été réalisée.

N’oubliez pas de demander le certificat portant l’en-tête de l’entreprise en charge de la vidange. Le document atteste que l’intervention est respectueuse des réglementations en vigueur.

L’entretien d’une fosse septique est loin d’être anodine mais elle est indispensable. Vérifiez l’agrément des professionnels sollicités avant qu’ils ne démarrent le processus. Il en va à la fois de votre sécurité et de la fonctionnalité de votre fosse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *