equipement-industriel

Gros plan sur la maintenance des équipements industriels

Le processus de production repose entièrement sur la qualité des machines utilisées. Une maintenance rigoureuse et régulière s’impose de ce fait. Mais une telle opération nécessite des connaissances spécifiques.

Pourquoi est-ce une affaire de professionnels ?

La maintenance des équipements industriels (MEI) inclut trois domaines : la prévention, le dépannage et l’optimisation. La passion pour la technique et la technologie ne suffisent pas. Les tâches incombant au technicien exigent un protocole très strict. La qualité de l’intervention repose à la fois sur le suivi régulier effectué sur les outils et le diagnostic précis en cas d’anomalie. Un diplôme de type bac pro ou BEP est de ce fait nécessaire. La formation choisie permettra d’optimiser les techniques et/ou de choisir une spécialité afin de garantir la performance et la fiabilité du matériel.

Sur quels types d’équipements industriels peut-il y avoir de la maintenance ?

L’équipement utilisé dépend essentiellement des activités des entreprises. Mais toute machine utilisée en atelier peut faire l’objet d’une maintenance. Un professionnel de la MEI pourrait donc être appelé à prévenir/réparer les pannes sur un équipement mécanique, hydraulique, pneumatique, électronique ou encore dans le domaine de l’automatisme.

Une réflexion au sujet de « Gros plan sur la maintenance des équipements industriels »

  1. Je travaille dans une entreprise de conditionnement. C’est grâce à un cursus adapté que je suis en mesure de diriger une équipe de techniciens en MEI. Nous réglons, réparons et optimisons plus de 60 000 machines par jour. De plus, nos interventions nous permettent d’étoffer les connaissances prodiguées par les formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *